ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

lundi 26 décembre 2011

Echecs à Béthune : le 32e Open International 2011

Francis Bugny et Gérard Bosch, co-organisateurs du tournoi international.

À 13 h 15 précises sera donné le coup d'envoi du 32e tournoi international d'échecs de retour à la salle Olof-Palme et au dojo départemental de la Rotonde. Avec une nouveauté et de taille cette année 2011 : les grands maîtres ne sont plus invités « gratis ».




Aller plus haut - Tina Arena

Ci-contre, Francis Bugny et Gérard Bosch, co-organisateurs © La Voix du Nord

La compétition promet donc d'être plus ouverte. Et tout l'argent récolté pour cette compétition sera redistribué par des lots en espèces.

Les années se suivent et ne se ressemblent pas à l'association échéphile béthunoise. L'an dernier, les deux salles Henri-Louchart de la rue de Lille avaient été préférées à la Rotonde, compte tenu du nombre de participants de plus en plus important, mais les organisateurs sont vite revenus à la salle Olof-Palme, et, depuis 2009 au dojo également. Pourquoi ? D'une part, le parking de la salle Louchart n'était pas adapté pour recevoir tant de monde, et d'autre part il y a l'environnement commercial les accompagnants étaient à l'écart de tout... Aussi, les deux grandes salles du premier étage de La Rotonde ont été privilégiées, celle du dojo, plus grande que l'autre pour la compétition, et la salle Olof-Palme pour la restauration et la salle d'analyse.

« En 2009, commente Francis Bugny, co-organisateur du tournoi, on était parvenu à 340 échéphiles, un record. L'an dernier on a baissé à 295, et cette année, on devrait approcher les 240. Et si le nombre de compétiteurs avait été supérieur à 300 ? Alors on aurait dû utiliser les deux salles pour la compétition. » Pourquoi cette baisse ? D'une part parce qu'il y a bon nombre de tournois à Noël et la participation est inférieure partout. Il y a Le Mans, Mudolsheim, Nice, Zurich, mais surtout Béthune, avec sa notoriété, « c'est le plus grand tournoi de la fin de l'année de l'hexagone ».

Pour en savoir plus : L'article complet de la Voix du Nord

Xavier Tartacover (1887 – 1956)
Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - Entreprises - Clubs - Santé - Radio - A propos - Mentions légales